Centre de formation Toulouse (Colomiers)   

Les Clés de la Gestion

Fixe : 05 61 49 89 38
Mobile : 06 71 16 08 80

contact@lesclesdelagestion.fr 

Bienvenue sur le blog des Clés de la Gestion

Retrouvez ici des informations sur l'entreprise, la création d'entreprise, la formation, mais aussi des conseils pour ne pas passer à côté de votre crédit d'impôt ou pour bénéficier au mieux de votre budget de formation.
Nous ferons également la part belle à nos stagiaires et formateurs avec des portraits et interviews, parce que la formation professionnelle est une activité où l'humain tient une place essentielle.
N'hésitez pas à commenter nos articles...


 

Le Compte Personnel de Formation expliqué simplement

Les fondamentaux du CPF07/01/2019 | Rédigé par Marjolaine Lavandier

Le dispositif général


Tout au long de sa vie professionnelle, le salarié acquiert des droits pour se former. Le compte personnel de formation (CPF) recense les droits acquis, les modalités pour suivre une formation et les formations éligibles.
 
Le CPF est l’une des composantes du compte personnel d’activité (CPA). Pour accéder à ses informations, le salarié doit créer un compte sur le site www. moncompteactivite.gouv.fr, grâce à son numéro de sécurité social.
 
Le dispositif précédent était le DIF (droit individuel à la formation) : le salarié cumulait des heures pour se former. Les heures acquises au titre du DIF restent utilisables jusqu’au 31 décembre 2020.
Le DIF a été remplacé par le CPF, qui est désormais alimenté en euros. Depuis les 1er janvier 2019, les heures acquises ont été transformées en euros à raison de 15 € par heure.
 
Si la formation est réalisée en dehors du temps de travail, le salarié peut choisir librement sa formation, en fonction de son projet professionnel, sans même en informer son employeur.
Si la formation est réalisée sur le temps de travail, l’employeur doit donner son accord sur le contenu et le calendrier. L’employeur ne peut pas imposer à son salarié d’utiliser le CPF pour se former.
 

Qui est concerné ?

  • Les salariés
  • Les fonctionnaires ou agents contractuels de la fonction publique.
  • Les membres d'une profession libérale ou d'une profession non salariée
  • Les Conjoints-collaborateur
  • Les personnes à la recherche d'un emploi
  • Depuis le 1er janvier 2018, le CPF s'applique également aux travailleurs indépendants (leur compte est visible depuis le 1er janvier 2019).


Quel abondement ?


Le CPF est alimenté automatiquement à la fin de chaque année. Il sera crédité selon le niveau de formation initiale du salarié :
• 500€ pour les formations initiales supérieures au niveau V (CAP, BEP), dans la limite de 5000€ cumulés.
• 800€ pour les formations initiales inférieures au niveau V, dans la limite de 8000€ cumulés.
 
Ces sommes sont valables pour un salarié effectuant un temps plein ou un temps partiel. Pour une durée de travail inférieure, le montant sera calculé proportionnellement.
 
Les droits restent acquis même en cas de changement d'employeur ou de perte d'emploi.
Les entreprises financent le CPF par le biais de leur contribution à la formation professionnelle.
 

Pour quelles formations ?


Les formations accessibles par le compte personnel de formation sont les formations dites « qualifiantes », conduisant à une qualification ou une certification. Les formations éligibles sont répertoriées sur le site du CPF.
 
Le CPF permet également :
  • d'être accompagné pour la validation des acquis de l'expérience (VAE),
  • de réaliser un bilan de compétences,
  • de préparer l'épreuve théorique du code de la route et l'épreuve pratique du permis de conduire,
  • d’accéder au socle de compétences de base et les savoir numériques (communiquer en français, calculer, règles d’hygiène et de sécurité, technologie de l’information)
  • de créer ou reprendre une entreprise
  • pour les bénévoles et volontaires en service civique, d'acquérir les compétences nécessaires à l'exercice de leurs missions.
 

Comment se faire aider ?


Le dispositif prévoit la possibilité d’être accompagné dans la définition du projet professionnel et dans le choix des formations. Il s’agit du conseil en évolution professionnelle (CEP), un service gratuit dont les modalités sont détaillées sur le site du CPA.
 
 

Pour aller plus loin :

Les Clés de la Gestion abordent le sujet du CPF dans le cadre de la formation "Réussir les entretiens professionnels". http://www.lesclesdelagestion.fr/formations/ressources-humaines/entretien-professionnel

  • Le compte personnel de formation (CPF) : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F10705
  • Le conseil en évolution professionnelle (CEP) : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F32457
  • Le socle de connaissances de tde compétences professionnelles : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F32704
 
 
 
 



Retour à la liste des articles


Commenter cet article :
  
 

*Obligatoire

Aucun commentaire actuellement.

Catégories


 

S'abonner


Abonnez-vous pour être averti des nouveaux articles publiés

Inscrivez-vous à la Newsletter >



Nous contacter

Par téléphone :

Nicolas Weckerlin
Conseiller Formation
07 68 40 08 95

Par e-mail :

 

Par courrier :

Envoyez votre demande à l'adresse suivante :
Les Clés de la Gestion
13 rue de Montaigu  
31170 TOURNEFEUILLE